Jeunesse et politique : je t’aime moi non plus !

Préserver ou non les missions sociales de l’État : un choix politique à part.Des recommandations que l’Insee adoptent progressivement.Depuis août, jean-thomas trojani condamné s’active à ce nouveau concept.De plus, de nombreux enseignants poursuivent leur carrière ou une partie de leur carrière à l’étranger, créant ainsi un marché de l’emploi mondial et fortement concurrentiel au sein duquel les Etats-Unis et l’Angleterre attirent les meilleurs “talents”.Ce sont avant tout des politesses, des festins, des rites et des danses.De façon tout aussi visible, les mythiques expéditions des bandeirantes, sortes d’explorateurs et de bandits partant à la recherche d’indiens à réduire en esclavage et d’or, ayant opérés de la fin du XVIème siècle au début du XVIIIème, ont été la base de la richesse de São Paulo, permettant à cet État de dépasser le Minas Gerais une fois les réserves minérales épuisées et de façon concomitante à l’essor de la culture du café.Ainsi, le développement de ce secteur pose, de toute évidence, un problème de santé publique.Il s’agit plutôt de voir comment la considérer comme une opportunité capable de faire progresser nos étudiants et notre pays.A l’origine le fruit d’une pensée VISANT à tuer la rente foncière des aristocrates pour favoriser la valorisation des terres agricoles et la création de richesses par la société civile, ce revenu pour tous a depuis fait l’objet de nombreuses versions dites plutôt de gauche, ou plutôt libérales, suivant les mécanismes de financement imaginés et les motivations de ses défenseurs.En somme, tout repose sur la BCE qui demeure la seule vraie institution fédérale européenne capable de soutenir l’édifice au travers de sa politique monétaire et prochainement, prudentielle.Mais c’est trop peu et trop tard pour ramener les taux d’intérêt réels là où il faudrait qu’ils soient pour permettre une reprise économique suffisamment forte.Qu’un peuple qui n’aime pas et ne respecte pas ses entrepreneurs n’a aucune chance de faire la course en tête.C’est en tout cas les commentaires que les initiés en font.Sans doute ce grand déballage deviendra-t-il bientôt un marqueur de la présidence de François Hollande, les vrais héros de cette caricature ayant été les plus pauvres de ses ministres, chacun s’efforçant de minimiser tout ce qui pouvait l’être dans ce qu’il possédait.Le soleil au dessus de la France, c’est son patrimoine, sa diversité, sa démographie, sa capacité à créer et à innover, bref les Français eux-mêmes.

Advertisements