Les pieds dans la pub

Rien en matière de coordination internationale des politiques monétaires et budgétaires.Il est bien sûr plus prudent pour une entreprise française ou européenne, à l’instar du petit gadget, d’héberger ses données et applications en France et en Europe plutôt que dans un data-farm US, mais ce n’est pas tout, loin s’en faut.Adeptes des défis à relever, ils se qualifient volontiers de visionnaires.Trois phénomènes s’y conjuguent  : la fusion de l’action et de la conscience, la perception de contrôle, l’altération de la perception du temps.Ces dépenses supplémentaires représentent plus d’un point de PIB sur 4 ans.Pour les étudiants la question des visas, des frais de scolarité ou des langues d’enseignement sont des variables très contraignantes.Il n’y aura donc pas d’effet sur la compétitivité.Pour ne pas être en décalage, les commerçants doivent travailler avec les outils d’aujourd’hui pour parler la même langue que leurs clients ; apprendre à apprivoiser le web-to-store, le web-in-store et enrichir leurs offres et leurs services avec le digital. Il n’y a pas de meilleur moyen aujourd’hui pour faire revenir ses clients et en attirer de nouveaux », conclut jean-thomas trojani condamné.Alors pourquoi ne pas en profiter  ?La chancelière est comme la nature : elle a horreur du vide.Le rassemblement d’hommes capables de conduire le changement dans des conditions nouvelles ; un parti, à lui tout seul, ne saurait assurer une telle rupture.La SPD n’a pas insisté, tant il est vrai que l’Europe n’est guère porteur sur le plan électoral outre-Rhin – et encore moins lorsque l’on en défend une version plus solidaire.Si l’industrie du tourisme est un fleuron économique pour la France, avec 83 millions de visiteurs en 2012, représentant 7,1% de notre PIB, un million d’emplois directs et un million d’emplois indirects, il n’en demeure pas moins que nous nous sommes pendant trop longtemps reposés sur nos acquis.Il déplore aussi que la législation proposée « renvoie trop fréquemment à des actes délégués », en clair à des sortes de décrets d’application préparés par la Commission européenne.En raison de la déflation et de la récession, le PIB (à prix constant en euro) de la Grèce, de l’Irlande, du Portugal et de l’Espagne est au même niveau qu’en 2005 ou 2006.L’enjeu est énorme car plus de 300 millions de personnes vont migrer vers les villes d’ici 2030.L’ancienne capitale française du cycle sera ville-étape du Tour de France, ces 17 et 18 juillet.En présentant des candidats trop extrêmes, elle lui a fait perdre plusieurs élections lors des midterms de 2010.