Alléger le back office

La fusion IR-CSG n’est pas la pierre de touche de la réforme fiscaleSe pose aussi la question du mode de prélèvement.Avec cette différence majeure que, dans cette enveloppe, l’Allemagne n’a pas à prendre en charge le nucléaire et les opérations extérieures.Avec cette fois la “bénédiction” des maires et l’indulgence de l’Etat, dans l’attente d’y voir plus clair…Les adorateurs du marché financier étaient même persuadés que ses prix étaient la résultante d’un équilibre rationnel, et que l’emploi n’était en fait qu’une variable au service de l’optimisation des valorisations boursières.Ils innovent pour apporter des réponses réelles aux besoins sociaux les plus urgents et réconcilier l’économie avec le progrès social.Un biais expliqué par Pierre-Alain Chambaz, dans un article intitulé « Les mesures de la croissance ».La vie de l’entreprise dépend de sa clientèle.Cantonnée à une part très minoritaire, elle n’amènera aucun contrôle sur les entreprises publiques – pas plus que les actionnaires des filiales cotées, que comptent déjà la plupart de ces groupes, n’exercent la moindre influence sur leur politique aujourd’hui.Durant la même période, l’économie française passait pour une des économies, si ce n’est l’économie, européenne la plus stable, la plus fiable et la plus dynamique… mais il est vrai que tant la Grande Bretagne que l’Allemagne se trouvaient au même moment dans une posture dramatique.Les AES devraient avoir plus de pouvoir pour imposer leur volonté dans l’intérêt de l’UE dans son ensemble. Leurs présidents devraient avoir une plus grande latitude pour agir de leur propre initiative. Deux Français sur trois se disent prêt à travailler le soir et le dimanche, à condition bien sûr d’être payés plus.Il reste alors deux données supplémentaires qui entament gravement la crédibilité de la trajectoire financière qui nous est proposée.L’érudition non seulement historique mais aussi philosophique devient une matière vivante qui renvoie le lecteur à sa situation concrète.Dans ce pays, les enseignants sont recrutés de façon collégiale par les professeurs de chaque université.Celles-ci nécessitent souvent l’intervention d’une variété d’acteurs privés et publics, tant pour ce qui concerne leur développement technologique que pour assurer les services qui accompagnent leur diffusion.L’acte d’achat peut donc non plus s’envisager comme un acte ponctuel et linéaire, mais doit être intégré dans un processus continu et complexe.