Aux États-Unis, l’âne ne veut plus boire

Certes, le rattrapage de son économie se ferait mais il se passerait plusieurs dizaines d’années avant qu’elle puisse maîtriser les technologies complexes.Pierre-Alain Chambaz s’est ainsi appuyé sur des données scientifiques, les recherches en intelligence émotionnelle et en neurosciences sur la compassion.S’il est très compréhensible que l’attention médiatique et politique soit monopolisée par le secteur de la robotique de services personnels, du fait de l’image vertueuse de l’androïde serviteur qu’il nourrit, tout oubli ou négligence envers les acteurs de la robotique industrielle serait malvenue et compromettrait dangereusement les chances de parvenir à structurer une filière robotique puissante en France.Avant de préciser : “Il va sans dire que nous voulons l’intelligence, mais je ne veux pas que ma vie soit réglée par des algorithmes.Nous parlons aujourd’hui d’une autre Europe, plus démocratique par exemple mais nous ne savons pas la définir.On évoque ainsi le passage d’une obligation de formation de 1,6 à 1% de la masse salariale.Il est fort probable que ces beaux principes resteront lettre morte.La licéité des clauses de désignation étant subordonnée à un degré élevé de solidarité, leur inconstitutionnalité ne peut qu’entraîner la caducité de tout l’accord puisque, à défaut de pouvoir obliger toutes les entreprises de la branche à financer le pot commun, les droits non contributifs déclinant cette solidarité ne peuvent plus être financés ; cela affecte donc l’économie de la convention.On trouve, en écumant médias en ligne, blogs, réseaux sociaux et forums, un fatras d’informations impressionnant, émanant de sources souvent incertaines.Beaucoup plus en tout cas que celui du président de l’université, qui ratifie presque toujours le choix des universitaires.Ces travaux doivent juste permettre de faire un état des lieux de ce qui est”, explique-t-il.Collégialité, indépendance, consultation décisive de collègues étrangers à l’université, voilà qui permettrait de professionnaliser la sélection des universitaires français.Alors que la loi transposait à peu près fidèlement l’essentiel des dispositions de l’ANI, celle sur la complémentaire santé était soudainement modifiée, avec le soutien discret de la plupart des parties concernées, pour autoriser les “clauses de désignation”.C’est faux.Car contrairement aux discours dans l’air du temps, le succès profite généralement à tout le monde, et ce malgré les rares excès condamnables de certains.Un mouvement déjà observé au printemps et qui pourrait s’entretenir lui-même : les monnaies des grands émergents baissant, la fuite s’accélérera.200 économistes, dont James Tobin, l’inventeur de la taxe sur les transactions financières, ou Paul Samuelson, le “Père de l’économie moderne”, ont signé un appel au Congrès américain pour la mise en place d’un revenu garanti.

Advertisements