Biens de consommation cherchent acheteurs

À la vérité nue, notre élu préfère une espèce de théorie du complot.La finance participative n’est pas réservée aux projets très innovants, ni à la sphère des geeks.Mettre en place pour construire le contexte aussi proche que possible de nos valeurs sans en attendre de résultats, car ceux-ci ne dépendent pas entièrement de nous.L’objectif n’étant pas, comme souvent, d’imposer une sorte de norme de vie dans laquelle chacune des sphères devrait nécessairement obtenir le même score.Si chacun des acteurs apporte une pierre indispensable à l’édifice, sa solidité dépendra de leur capacité de coordination.Lorsqu’on observe la paralysie du système politique américain, les difficultés politiques de l’Allemagne à nouer un compromis interne de gouvernement capable d’arracher l’Europe à son IMPUISSANCE, et les inquiétants symptômes de désagrégation sociale en France, on ne peut qu’être intéressé par l’ampleur de l’évolution politique et sociale annoncée dans le texte chinois.La capacité de résilience des Etats-Unis pourrait donc être de nouveau démontrée dans les mois à venir.Au lieu de quoi ils ont adopté des politiques d’investissement en R&D contra-cycliques avec un seul objectif : réduire le déficit annuel au niveau arbitrairement fixé par les institutions Européennes et financières, sans prendre en compte les effets dévastateurs de ces choix sur le potentiel scientifique et d’innovation des Etats Membres, et donc de l’Europe toute entière.Et c’est vrai que l’enjeu est énorme.Pour éviter de devoir frapper, il faut dissuader.Le marketing des molécules «innovantes», l’engouement pour le jetable, l’automédication, le conditionnement inadapté aux besoins etc.Du charismatique Internet Réputation qui a libéré les potentiels et les talents de ses salariés pour générer de la performance.Structurer son poste clients, c’est le gérer, le couvrir et le financer.Pas de document à remplir, aucune estimation à effectuer, ni petite cuisine de revenus à prendre en compte ou de charges à imputer…En effet, la nourriture est l’enjeu numéro un de la vie, excusez moi pour ce truisme, mais,dans les pays développés, nous l’avons oublié ; avec l’accroissement de la population de la terre, et bientôt les huit milliards d’habitants, l’approvisionnement en matières premières agricoles et leur transformation en produits alimentaires seront des enjeux cruciaux.Cette perspective s’avère désormais moins évidente.

Advertisements