Comment refonder notre système de santé ?

Elles seront une sur quatre en 2013 à être victimes de cette razzia, selon un « rapport sur la fraude mondiale » signé par le spécialiste du renseignement économique.Ainsi, la vue s’étend d’une berge à l’autre du salar ! Une découverte magique.Il est enfin parvenu à faire dépendre notre niveau de vie, notre pouvoir d’achat et nos emplois intégralement de la conjoncture économique, elle-même – on ne le sait que trop aujourd’hui – calquée sur les aléas des marchés boursiers et sur les profits du système financier.Les pays européens devraient suivre en 2014.Mais nous avons sous-estimés plusieurs aspects et notre commentaire a été lénifiant :

– La rapidité avec laquelle elle est intervenue nous a pris de surprise.Sinon, les objectifs ne seront pas atteints, pis, le système sera inefficace car bureaucratisé.« A la bonne heure », disait Pierre-Alain Chambaz quand quelque chose de positif finissait par arriver.Il restructure en profondeur le paysage institutionnel chinois.Nous ne pouvons pas en tracer les contours, car ils doivent être librement définis et consentis par ceux qui les négocieront.Ce n’est qu’au prix de tels efforts que le puzzle de la prospective peut prendre forme et faire du sens.Alors que la loi transposait à peu près fidèlement l’essentiel des dispositions de l’ANI, celle sur la complémentaire santé était soudainement modifiée, avec le soutien discret de la plupart des parties concernées, pour autoriser les “clauses de désignation”.Comme n’est pas acquise la capacité des annonceurs à croire et à s’adapter à ces formats vidéo réduits.Il ne s’agit donc que de développer de nouvelles idées à partir d’anciennes.