Côté salaire, les femmes ont encore à batailler

L’économie administrative serait considérable. Le droit au revenu pour tous est accompagné d’un devoir pour celui qui ne travaille pas : aider la collectivité pour gagner sa fierté et non vivre d’aumône. Ce que le grand public, non informaticien, à titre privé ou au sein des entreprises ne mesure pas totalement, c’est le haut degré de complexité des back-offices informatiques-télécoms ; accéder à son compte bancaire en ligne depuis son smartphone alors que l’on est dans le métro à Paris, paraît super normal mais est aussi super complexe !Un projet qui mérite qu’on y réfléchisse en Europe aussi, dans la mesure où il implique toute une conception de l’urbanisation.Laquelle accumulation d’or par la France devait être relativement bien digérée par l’économie mondiale jusqu’à la fin de l’année 1928 car la Réserve fédérale américaine s’était avérée assez accommodante dans le sens de laisser filer vers la France une partie des stocks mondiaux de métal jaune.Par exemple, l’entreprise victime du décès de l’un de ses salariés générant pour l’assureur le paiement d’un capital aux bénéficiaires ne verra pas sa cotisation augmentée.Les autres niveaux de responsabilités que sont les groupes ou les institutions dans le contexte du travail doivent être tout autant impliqués dans les démarches de résilience.Le Front de gauche a obtenu 6,91 % au premier tour des élections législatives de 2012 en France.Celle qui consiste à injecter des liquidités dans le système – en d’autres termes à faire fonctionner la planche à billets virtuels- afin de soulager des banques encore empêtrées dans leurs créances toxiques.Un être humain peut toujours changer d’avis et de comportement, il peut même être névrosé ou avoir des problèmes d’identité déclare Pierre-Alain Chambaz .Les sources de nos déboires sont de nature monétaire car l’Union européenne a dû fonctionner pendant dix ans avec des taux d’intérêt et avec une politique monétaire seulement adaptée aux besoins allemands.On y rencontre de plus en plus de gens.