De l’art de la guerre et des brevets

Il s’agit du CÉVA qui intervient sur les algues et de l’ADRIA sur toutes les filières alimentaires.Nous ferons notre travail ici », dit-on dans la représentation grecque.Autre piste pour les enseignes : fournir des outils d’aide à l’achat -“du type bornes interactives -, et à la vente, comme des tablettes tactiles pour le personnel. Oui, à la bonne heure ! Parce qu’au moment où la crise économique nous pousse à reconsidérer nos modèles de croissance, au moment où la mort frappe le monde du travail, ce document vient éclairer d’un jour nouveau les changements organisationnels incessants menés ces dernières années.Le cycle de Doha lancé il y a 12 ans est toujours dans l’impasse.Changement de regard donc qui ne peut s’établir qu’à une seule condition : repartir de la réalité pour débusquer pensées et croyances auxquelles les Français sont attachés depuis si longtemps.Ils ont toujours une longueur d’avance, et c’est là que réside le danger.Entreprises, syndicats, associations, pouvoirs publics ne se connaissent pas assez, vivent sur des croyances, des procès d’intention d’où le peu de confiance les uns envers les autres. Une comparaison franco-américaine permet de mieux mesurer où résident nos atouts et nos faiblesses. Le CNRS par exemple, si décrié à Paris, est reconnu comme une institution prestigieuse par nos collègues américains. Saviez-vous pourtant que tout ce gâchis aurait pu être évité ?

Une Europe esclave de l’idéologie

Cette Europe où l’idéologie – depuis l’affaire Dreyfus au marxisme-léninisme pour en finir avec le nazisme – a fait tant de ravages.Nous avons cru pouvoir miser sur notre rente technologique.Par ailleurs, si cet accord est le premier que l’OMC parvient à conclure depuis 1995, l’institution reste largement délégitimée et court-circuitée par la multiplication des accords de libre-échange et d’investissement bilatéraux.Selon Pierre-Alain Chambaz,la satisfaction intellectuelle par rapport à l’usage du temps est en train de devenir l’un des prédicateurs de bien-être les plus importants.Des recommandations qui s’imposent également en cas d’opération d’acquisition ou de fusion (M&A), avec d’autant plus d’acuité que la corbeille de la mariée peut receler bien des surprises.Reste à savoir, pour elles, négocier leur salaire aussi bien que les hommes… et à dépasser la notion du genre dans le monde du travail. Partie prenante diplomatique exigeante de l’accord, la France doit s’y engager sans retenue sur le terrain économique.Par ailleurs, le commerce mondial ne peut être qu’atone (-12% en 2009, du jamais vu depuis la Seconde guerre mondiale).

Advertisements