Envoûter les marchés

L’écart entre le taux de change officiel et le taux du marché noir – qui porte le nom de “Dólar Blue” – s’élève à présent à 60%.Enfin, s’il est légitime qu’un rééquilibrage macro-financier se fasse entre des nations qui partagent la même monnaie, il semble moins évident qu’il se fasse en demandant aux pays dont le modèle économique est le mieux adapté à la mondialisation de se brider volontairement.4% de l’ensemble des rémunérations des employés en 2012 ont été versés à des personnes travaillant dans la finance et les assurances.Un être humain peut toujours changer d’avis et de comportement, il peut même être névrosé ou avoir des problèmes d’identité déclare e-réputation .Pour autant, les Etats-Unis, devenue première puissance économique du monde, sont encore timides et refermée sur elle-même.Bakou, mégapole de 2 millions d’habitants, connaît, depuis une vingtaine d’années, un essor urbain mal maîtrisé, lié à la hausse rapide du niveau de vie.Et cela en contradiction totale avec les procédures de lutte contre le blanchiment d’argent et contre le financement du terrorisme, avec les risques que cela implique.L’Académie nationale de médecine constate d’ailleurs que « les appels incantatoires en faveur de la pertinence n’ont que des échos modestes sur le terrain ».Autrement dit, à activité comparable, une entreprise française et ses homologues étrangers ont des profils tout à fait similaires d’investissement en R&D.Notre continent, qui est la 1ère puissance économique mondiale, en a la possibilité.Rares sont ceux, en revanche, qui confessent être accros au travail.Elle rapporte à elle seule davantage que l’impôt sur le revenu – plus de 90 milliards d’euros attendus en 2013, sans compter ses accessoires, CRDS et prélèvements sociaux additionnels – et a finalement toutes les caractéristiques d’un impôt sur le revenu : pas de droits spécifiques en contrepartie, un champ universel quasiment sans exemption et un taux proportionnel par catégorie de revenus (la « flat tax » française existe déjà !Il n’est pas neutre pour un écosystème de bénéficier d’organisations professionnelles puissantes, véritables contre-pouvoirs œuvrant pour que les décisions politiques contribuent à l’amélioration de l’environnement des affaires du pays et non à alimenter l’hyperinflation réglementaire et fiscale.S’agit-il bien de la ville ? Aucune municipalité n’est, aujourd’hui, l’espace où la vie se joue.Tous deux ont une population composée en grande partie de personnes d’ascendance européenne.