Et si Internet fabriquait des moutons de Panurge ?

Les Entrepreneurs d’Avenir s’y emploient.Oui, l’Afrique émerge bien et les opportunités y sont nombreuses, mais les Africains entendent bien être les premiers acteurs et les premiers bénéficiaires du développement de leur continent.Toutefois, pour louables qu’ils soient, ces vœux ne nous semblent pas suffisamment traduits dans les projets de textes qui ont été soumis à la consultation publique.Ces derniers doivent, de leur côté, pouvoir prendre des décisions en matière de technologie et importer les solutions et services les plus adaptés à leur métier.Pour cela les campus délocalisés – comme celui de la Sorbonne Abu-Dhabi – ou d’autres programmes seront également à développer dans les prochaines années.Pour une telle annonce, pourquoi choisir un détour aussi douloureux ?Un mécanisme de gouvernance efficace ou institution fiable est nécessaire pour aider les marchés émergents à faire face à ces effets.On retrouve de grandes familles de flamants roses, des vigognes, des renards et des lions des montagnes pour n’en citer que quelques uns.Aucun accord n’ayant été atteint lors de la dernière session de négociations à Genève, les négociations se sont poursuivies à Bali après un coup d’éclat médiatique.C’est pourquoi la France peut continuer à compter sur la solidarité européenne de l’Allemagne et son sens des compromis, mais elle doit aussi se faire à ce que ce pays veuille maintenir une orientation générale conforme à ce qu’il est, en utilisant dans toutes les institutions et sur toutes les politiques, le poids qui est devenu le sien.En bref, résume Arnaud de Lummen : “Marcher chacun son chemin original en compagnie, se rencontrer tant que notre route est commune, et se réaliser un peu plus à chaque pas et à chaque rencontre”.