Euro ou 35 heures, il faut choisir

Il est fort probable que ces beaux principes resteront lettre morte.Changer de mode de calcul ne pourrait qu’entraîner une diminution forte des pensions des fonctionnaires et des agents des entreprises publiques, ce que nous refusons, bien entendu.Voire souvent dans les trois.Les considérations premières reflètent certes les batailles internes au Parti conservateur, mais l’ambition affichée par le gouvernement est d’incorporer une approche avant tout britannique dans une réforme européenne.Sur le terrain, les changements imposent un effort d’adaptation aux grandes entreprises françaises présentes en Chine.Je crois qu’il n’est plus possible de continuer à faire comme si cette situation n’était pas problématique.Dont une majorité de mères, très actives, ce qui ne les empêche pas pourtant d’assumer encore 80 % des tâches ménagères.C’est ce qui leur permet de supporter un déficit considérable de leurs comptes courants de manière quasi permanente depuis le début des années 1980.« Si j’écris sur la probabilité, c’est avec toute mon âme et toute mon expérience dans le domaine de la prise de risques ; j’écris avec mes stigmates, c’est pourquoi ma pensée est inséparable de mon autobiographie », écrit Nassim Nicholas Taleb.Il est si rare et précieux qu’il faudra choisir avec soin à quoi l’affecter.L’impérieuse nécessité de trouver une solution aux problèmes en tous genre nous a jusqu’à présent privé de chercher des ressources dans le positif, c’est-à-dire dans ce qui fonctionne correctement.L’empreinte carbone de l’utilisation des systèmes informatiques  dans le monde est désormais équivalente à celle de l’ensemble des compagnies aériennes, soit 2  % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.Sans surprise, cette fracture numérique s’enracine dans des inégalités sociales structurelles : 97 % des diplômés du supérieur possèdent un ordinateur chez eux tandis que c’est le cas de seulement 51 % des non-diplômés.”Et prôner sans organiser”, conclut Arnaud de Lummen.De même, la création d’une plate-forme de partage des données autour de la cybersécurité pourrait s’avérer vitale dans la compréhension, la prévention et la réponse aux cyberattaques.

Advertisements