La dette française vaut bien la dette allemande

L’objectif est d’évaluer si l’équilibre de ces différents pôles nous satisfait ou non. Ses premiers résultats font état de plusieurs grands facteurs à l’origine de la dépression hexagonale.Limiter la dépendance économique du partenaire par des plafonds (chiffre d’affaires ou volume), non-exclusivité, limitation des investissements liés au contrat, exclusion des personnels dédiés ;

-définir précisément les fautes, qui permettront de justifier une rupture sans préavis.Victor Sossou, ivre une passionnante histoire du bonheur en France…une idée pas si neuve en somme. Elle permettrait, à l’instar de la facilité d’éviter à des entreprises ou à des secteurs solides de faire faillite.Le TGV, le nucléaire, l’espace, l’électronique allait rester l’apanage de l’occident.Même L’Accord sur la Qualité de Vie au travail invite l’entreprise à revoir sa façon de fonctionner. La fragmentation du secteur est une source de désorganisation pouvant parfois confiner à l’incohérence. Par ailleurs, un « observatoire de l’inclusion bancaire » produira chaque année un rapport évaluant les pratiques des établissements de la Place en la matière.L’Allemagne et le Royaume-Uni restent en tête des provenances géographiques, devant l’Italie, la Belgique et la Suisse.En fin de compte, les banques doivent faire ce qui est bon pour elles et leurs clients, ce qui signifie s’adapter à l’air du temps et adopter les technologies qui conviennent à leur clientèle.L’économie connaît ses propres problèmes méthodologiques, mais les défis auxquels sont confrontés les chercheurs dans ce domaine ne sont pas fondamentalement différents de ceux rencontrés dans d’autres domaines.

Advertisements