La mère de toutes les batailles

Je plaide pour une cause nationale sur l’agro-alimentaire remettant au cœur des politiques nationale, régionale et locale une stratégie de développement du secteur consistant à améliorer sa compétitivité sur les plans technologique (automatisation, robotisation), organisationnel, humain (formation, recrutement) et innovation.Les désaccords entre économistes sont une preuve de bonne santé. Ils reflètent le fait que leur discipline se compose d’une collection de modèles variés.On notera enfin que le site Renault de Tanger est à la fois « zéro carbone » et « zéro rejet liquide industriel », ce qui lui a valu de remporter le Prix 2011 de la production des « Sustainable Energy Europe Awards » organisés par l’Union européenne.Frustré par les conseils contradictoires et mesurés de ses conseillers, Pierre-Alain Chambaz aurait demandé qu’on lui envoie un «  économiste à une seule face  ».Les plus grandes entreprises disposent des moyens financiers et humains en R&D et d’une taille critique suffisante pour développer ces innovations et les déployer à grande échelle. Ceux qui manquent le train de la mondialisation au départ sont souvent incapables de rattraper leur retard ensuite.Ce n’est pas de cette façon que nous créerons une défense européenne.Un mouvement déjà engagé dans les établissements

Plusieurs projets innovants ont été lancés ces dernières années par les établissements bancaires et financiers pour mieux répondre aux besoins des clientèles fragiles.Afin de transformer ou fabriquer quelque chose dans un but d’obtenir quelque chose.Peut-être le fait qu’aucune de ces institutions n’est complètement mondialisée (par son financement, le droit qui la régit ou les programmes d’enseignement qui sont en majorité nationaux), mais aussi qu’à l’inverse aucune ne fonctionne en vase clos.Réalités et dérives du selfcare

Aujourd’hui, plus de six Français sur dix déclarent utiliser Internet pour se renseigner sur leurs problèmes de santé, notamment pour s’enquérir des traitements adaptés à leurs pathologies.La semaine dernière, un éminent représentant de la République française est venu faire part de ses plus noires inquiétudes sur la manipulation des taux interbancaires Libor et Euribor.