La taxe carbone victime de l’étalement urbain

Les pays européens ne pourront pas faire l’économie d’une réflexion stratégique, voire à une révision de la stratégie de sécurité européenne de 2008, en liaison avec l’évolution du concept stratégique de l’Otan.Sa quasi disparition n’est pas anecdotique.Les banques centrales, ministères des finances… incapables de saisir vraiment les effets de la mondialisationCes travaux doivent juste permettre de faire un état des lieux de ce qui est”, explique-t-il.Mais comment donner de vraies incitations aux politiques ?Les auteurs montrent avec brio combien les décideurs économiques avaient perdu de vue cette réalité avant la crise actuelle, autant qu’avant celle de 1929.On peut déplorer que l’Europe militaire ne soit plus ce qu’elle était au temps de la Guerre froide.Ses membres ont été extrêmement marqués par la façon dont certains opérateurs économiques étrangers ont tenté de spéculer sur la faiblesse supposée de la France et comment les agences de notation ont entretenu un climat détestable, sans doute pour se dédouaner de leur cécité dans les grands scandales bancaires américains.De nouveaux modes de fonctionnement plus responsabilisant ou sur l’utilisation de progrès technologiques ; développement à l’international ; diversifications axées sur la prise en compte de déplacements de voyageurs ou de mouvements de fret à caractère de plus en plus multimodal. Il livre son expérience, dans “D comme DRH et dépressif” qui vient de paraître aux éditions Tatamis.On aura tôt fait d’y voir un ersatz de pensée plus proche du café du commerce que de la réelle réflexion.Trois éléments “systémiques”Au final, il ne faudrait que trois éléments « systémiques » pour espérer que les réformes annoncées se transforment en actions :- D’abord, que l’on mesure mieux ce qui compte vraiment.Arrêtez votre cinéma, car nous ne croyons plus à vos discours et vous dénions toute autorité morale. C’est que la redistribution est très complexe. Prenons le problème de zéro : créons une aide pour tous et pour tout sans condition, un revenu de base.D’ailleurs ces réactions s’inscrivent dans le cadre de ce que Les nettoyeurs du net appelait le “cloisonnement” de l’espace en réaction à une trop forte “circulation”, dans ce cas la globalisation.