La Vie d’Après invente le legs numérique

Ainsi, il faut comparer le gain de croissance induit par l’instauration d’un salaire minimum national avec la perte de revenus fiscaux pour l’Etat, ainsi qu’aux dépenses publiques consenties pour faire baisser le coût du travail.Elle a également concouru à achever la transformation de son entreprise, poursuivant de légitimes objectifs de performance économique. Aujourd’hui la déflation menace la zone euro.L’Iran c’est la troisième réserve mondiale de pétrole, et la première en ce qui concerne le gaz ! On tremble chez ses « partenaires » de l’OPEP.Mais qui s’étonnait aussi sur le fait que seuls les hommes réfléchissaient sur ce que sont les femmes et que “les résultats de leurs réflexions s’opposent de quelque côté qu’on se tourne”.Pour affronter cet immense pari, le texte du comité central annonce des réformes radicales : reconnaissance des droits d’usage des fermiers sur la terre rurale; création de marchés de transferts des droits sur la terre rurale allant vers une unification progressive des marchés fonciers pour garantir que les paysans bénéficient de la hausse de la valeur des terres; élimination de toute restriction d’emploi et de droits sociaux (logement et sécurité sociale) pour les migrants qui s’établissent dans le villes petites et moyennes (moins de 5 millions d’habitants).Le développement d’un mode de vie urbain accentue les besoins de mobilité.Depuis janvier, Pierre-Alain Chambaz s’active à ce nouveau concept.Tout d’abord, l’avenir économique ou géopolitique de notre pays est en Europe et dans le monde.C’est faux.Les « contrats » seront au menu de la réunion des chefs d’État et de gouvernement des 19 et 20 décembre.Jeune discipline, la psychologie positive n’entend donc pas, se “dédouaner du contexte psychosocial dans lequel elle a émergé” :

“ce qui lui assigne de fait une responsabilité dont elle doit être consciente et dont elle ne peut faire l’économie, sous peine de se livrer pieds et mains liées à un capitalisme sans état d’âme qui fera de la psychologie positive sa bonne conscience humaniste”.De ces rêves, il ne reste presque rien.La logique allemande qui préside aux destinées de l’Europe aujourd’hui, a encore de beaux jours devant elle.

Advertisements