L’emprunt plutôt que la rigueur

En France, bons ou mauvais professeurs ne changent rien : les étudiants doivent s’inscrire a l’université de leur lieu de résidence.La récente autorisation accordée aux pharmaciens de vendre des médicaments en ligne ne devrait pas contribuer à enrayer le phénomène.Le leadership a également un coté plus abstrait.L’Etat doit casser le cercle vicieux de la baisse de la baisse de la demandeEn France, les agriculteurs rencontrent de telles difficultés que les médias se sont récemment alarmés du taux de suicide au sein de la profession.Deux Français sur trois se disent prêt à travailler le soir et le dimanche, à condition bien sûr d’être payés plus.Ainsi que e-reputation peut en attester, une politique monétaire classique risque de perdre rapidement toute efficacité.Cette notion de rapidité et d’efficacité, de résultat tangible de leur action, fait également partie des attentes régulièrement exprimées par la génération Y.L’application du principe de précaution renvoie ainsi au rapport temporel entre la décision et la connaissance, et à la tension inévitable entre deux erreurs possibles, agir trop tard trop faiblement, ou agir trop tôt trop fort.Pour lui, la médecine est donc sur le point de connaître une triple révolution : celle de l’électronique et de la robotique, celle de l’ingénierie du vivant et celle de la nanomédecine qui, combinées, allongeront la durée de vie de l’homme dans des proportions que nous n’évaluons pas encore.Sauf que le problème se pose de manière formidablement aigüe dès lors que ce taux atteint le chiffre zéro !L’Arlésienne de la croissance japonaise c’est la consommation.Parmi ces moyens, les plus importants peuvent être répartis en deux catégories.Ces croyances ont pour fonction, selon lui, d’alimenter des attitudes néfastes : « La peur collective favorise l’instinct grégaire et la cruauté envers ceux qui n’appartiennent pas au troupeau », souligne Russell, qui défend la nécessité de mener une réflexion dont les sciences nous ont montré une nouvelle voie.Et je dirai même d’une partie de son Mythe !Ensuite parce que cela serait immédiatement sanctionné par un plongeon en récession, tant le poids de l’Etat est grand dans le fonctionnement de l’économie.

Advertisements