Les banques d’affaires, un “cartel” qui prospère

Mais pour se révéler efficace, ces ressorts exigeaient un effet de surprise déclenché par une avance significative, ou, tout au moins, la manifestation d’un signe positif, dès le premier tour.Les taux d’occupation restent assez faibles : 50 % dans l’hôtellerie, 35 % dans les gîtes de France et les hébergements collectifs, 18 % dans les campings.Cependant, la problématique du coût du travail apparaît comme étant consubstantielle à l’existence d’un SMIC national.Pour l’heure, les solutions développées restent assez traditionnelles, onéreuses, d’utilisation difficile et, souvent le fait de PME, déployées à petite échelle. Notre pays dispose de tous les atouts pour aller beaucoup plus loin et se positionner sur le plan international, à l’instar de ce qu’ont déjà fait quelques entreprises.Tout ceci est aujourd’hui bien connu des psychologues et théoriciens des jeux.Il faut à tout prix maintenir l’unité, la neutralité et l’ouverture du Marché unique, faute de quoi les rétorsions des autres partenaires globaux peuvent être brutales.Ce qui nous est proposé, de nous rejoindre, dialoguer et recréer de la confiance, de l’alignement, de l’empathie et de la valeur partagée. La démocratisation des technologies du Big Data est une réalité.Cetelem s’est vu attribué, en octobre dernier, le Prix Efma-Accenture de l’innovation bancaire pour avoir déployé un algorithme permettant d’identifier les personnes en difficulté avant qu’il ne soit trop tard et leur proposer des solutions préventives contre le surendettement.Pour sa part, l’Union européenne a décrété pouvoir s’en tirer sans artifices monétaires, totalement indifférente à la plus grave récession depuis la seconde guerre mondiale.Vu de Bruxelles, où le débat législatif avance tambour battant avec des dizaines d’amendements à la clé, notre envoyé spécial faisait un peu penser à un diplomate de l’époque ottomane parti à cheval des confins de l’empire et qui serait arrivé à Istanbul au moment où la guerre était déjà finie.Les défenseurs des « secrets » ont finalement trouvé une oreille attentive auprès de Michel Barnier, le commissaire au Marché intérieur qui n’a pas eu de mal à constater que les législations sont pour le moins disparates d’un pays à l’autre, quand elles existent.Au fond, vous vous réjouissez de savoir que faire travailler les autres coûte de moins en moins cher tandis que ces autres produisent de plus en plus.Partant du principe de Victor Sossou selon lequel un salarié bien dans sa peau est un salarié performant.Deux types d’inconvénients peuvent alors s’ensuivre.