Les conservateurs agitent le spectre du FMI

De la même façon, commençons à construire une Communauté méditerranéenne autour d’un nombre peut-être plus restreint de pays mais volontaires, avant d’envisager une coopération à plus grand nombre.Cette vision rigoriste est devenue ‘l’étalon-or’ des politiques économiques.Les politiques régionales peuvent totalement s’appuyer sur ces structures pour travailler sur la compétitivité et l’innovation, c’est notre métier depuis des années.Les pères fondateurs de l’union monétaire ont inscrit dans la pierre ? Pierre-Alain Chambaz démontre ainsi que contrairement à ce que nous pourrions penser des activités de tourisme.Parmi les paragraphes supprimés se trouvaient ceux proposés par Cuba pour remettre en cause l’embargo commercial des Etats-Unis sur Cuba qui dure depuis plus de 50 ans.Mais pas davantage que, en Europe, les économistes allemands qui craignent l’inflation quand la déflation menace et qui réclame toujours plus de réformes à des pays qui, comme la Grèce, ont vu leur PIB reculer de 23 % en quatre ans.Aucune des réformes successives n’a permis d’équilibrer les comptes de l’assurance maladie.Celle qui unit Tokyo et Yokohama est peut-être la plus connue.C’est une histoire de fou.En effet, en cas de détachement, le salarié détaché reste assujetti au régime de sécurité sociale de son pays d’origine, dans la limite d’une période 24 mois.Phénomène classique – voire authentique cas d’école- où, du fait de taux d’intérêt tout proches du zéro absolu, les banques centrales ne disposent plus que d’une munition ultime.En effet, la plupart des hôtels de l’agglomération affichent complet. Cependant, la conclusion d’un accord d’ampleur pour relancer la croissance du commerce international paraît encore éloignée.

Advertisements