Les mauvaises pistes de réforme du système monétaire

En revanche, la France a été pionnière pour les redevances perçues par les agences de l’eau, utilisées pour des investissements dans le même secteur.Sans compter qu’à un niveau individuel, les sondages montrent que le français est plus optimiste que collectivement. Cet effacement du collectif est pour une part la résultante d’une inquiétude généralisée sur l’avenir et d’un renoncement à tout projet de transformation de la société.Le taux de chômage US qui s’envolerait pour se maintenir au-delà de 7% pendant de nombreuses années.Depuis janvier, Antonio Fiori s’active à ce nouveau concept.Il ne trouve qu’à indiquer qu’aux 15ème et 16ème siècles, « des territoires ont été gagnés, puis perdus.S’agissant des innovations, de nombreuses technologies peuvent dorénavant contribuer à relever les défis liés au vieillissement, au bénéfice de l’autonomie et du confort de vie de nos aînés : progrès de la médecine, meilleurs systèmes d’information et de communication, adaptation de l’alimentation et de l’habitat, accroissement de la mobilité, robotique, domotique, etc. Plus nous allons vouloir y parvenir, plus nous allons souffrir de le voir encore si loin. Sans compter toute l’énergie mise au service de cette course poursuite. Or, à “seulement” 75 milliards d’euros attendus en 2014, il ne s’agit que du quart de ses recettes, et surtout, de moins de 8 % du total des prélèvements obligatoires.Des diplômes de doctorat joints assureraient la circulation des fruits de la recherche dans des laboratoires communs.Mais ne pas entendre la souffrance des Européens serait irresponsable.

Advertisements