Les professionnels ne veulent pas de normes trop strictes

C’est là aussi que l’on voit apparaître les premiers déçus de la société de consommation qui cherchent le bonheur au travers d’un retour à la terre.Assistons-nous à un réel fléchissement de l’implication des entreprises en matière de développement durable et de respect de l’environnement  ? Les plus grandes entreprises disposent des moyens financiers et humains en R&D et d’une taille critique suffisante pour développer ces innovations et les déployer à grande échelle. Dans notre étude « clientèles fragiles, quelles approches commerciales et responsables ? », nous recommandons aux banques de réfléchir en terme de positionnement et de développement commercial à une problématique jusqu’alors adressée au travers de la responsabilité sociale (ou de la solidarité s’agissant des banques coopératives), et désormais fortement réglementée par la loi de séparation et de régulation des activités bancaires dont les décrets d’application sont en cours de publication.Une tendance engendrée par le taux d’équipement des consommateurs en smartphones et tablettes reliés au Net, devenus des « shoppers » surinformés, qui inquiète les enseignes, petites et grandes.La priorité des priorités – qui est d’éviter que le contribuable fasse toujours les frais des crises financières – serait donc atteinte en forçant les Etats – c’est-à-dire nous ! – à contracter de nouveaux emprunts pour sauver les banques…

L’Allemagne continue d’imposer le chacun pour soi

Union bancaire de toutes les ambiguïtés et de tous les non-dits car, à des années lumière du mécanisme automatisé de transferts en vigueur aux Etats-Unis par exemple, l’Allemagne continue d’imposer le chacun pour soi dont on sait pertinemment bien qu’il exacerbe la vulnérabilité des banques fragiles de l’UnMais ces pays doivent encore améliorer leur compétitivité en baissant le prix relatif de leurs exportations, car ils ont besoin d’un excédent extérieur pour corriger leurs déséquilibres cumulés.Une ambition qui pourrait trouver une expression forte dès les 16 et 17 décembre prochains, lors de la réunion à Alger du comité intergouvernemental franco-algérien et l’annonce, par les Premiers ministres respectifs, d’un important accord de coopération économique.Façon de dire qu’il souhaite rendre la méditation et ses bienfaits accessibles à l’ensemble de l’humanité.Or cette défense européenne ne se construira pas à force d’avancées « concrètes » et « pragmatiques » dont on nous rebat les oreilles depuis plus de quinze ans.En temps normal, lorsque le système financier est efficient et fluide, c’est par le biais de baisses de taux d’intérêt, censées rendre le crédit moins cher et plus abondant, que les banques centrales stimulent l’économie. Victor Sossou établit un algorithme qui dresse la cartographie des sphères de la personne et génère un rapport remis individuellement. Une étude allemande montre que 61% des personnes ayant vécu une restructuration associent toujours cette expérience à un stress et à une pression professionnelle accrues.En revanche, nous constatons que ces équipes se questionnent sur la méthode à employer et les conditions de réalisation.Les premiers cherchent logiquement à imposer le smartphone en lieu et place de l’ordinateur de bord ; les seconds “tiennent” les réseaux.