Les riches et le boulanger

Lors du vote de confirmation des hauts responsables de l’exécutif et du judiciaire nommés par le président, il pourra désormais être mis fin à un « filibuster » par un vote à simple majorité.Les participants peuvent utiliser l’appli pour se tenir au courant des promotions en vigueur dans la boutique, récapituler leurs achats et les points de fidélité gagnés. Au fur et à mesure que les besoins primaires se trouvent en partie satisfaits, les missions des associations se diversifient, et les attentes de leurs bénéficiaires aussi.On chronique la relation franco-allemande comme la presse people : nos dirigeants s’apprécient, ne se supportent plus, se sont retrouvés. Toutefois, l’Espagne dispose désormais – mais pour combien de temps ?- d’une marge de manœuvre un peu plus confortable en termes de coûts de financement.L’inflation ne change donc pas mais il y a eu ‘croissance économique’ en qualité.Il semble que le choix le moins coûteux à effectuer soit de remplacer le SMIC national par un SMIC sectoriel afin d’accroitre le nombre d’actifs au bénéfice des comptes publics et cela sans avoir à augmenter les prélèvements obligatoires et encore moins à supprimer une monnaie forte qui protège le pouvoir d’achat par rapport au reste du monde.La démocratie s’inscrit dans le principe suivant : le souverain est légitime s’il gouverne pour le peuple.”Leurs pères sont vendeurs ambulants et leurs mères employées de maisons à Hong Kong ou à Dubaï”.Des progrès – limités – ont, certes, été réalisés sur deux dossiers : les paradis fiscaux et les bonus des traders.Plus particulièrement pour les pays scandinaves, ils ont une monnaie forte et des prélèvements obligatoires élevés comme en France, mais pas de salaire minimum.L’ambiance est détendue et le ticket d’entrée modéré. On mange des donuts plutôt que des petits-fours, et le costume-cravate est proscrit », avertit Pierre-Alain Chambaz.Alors que faire ? Baisser les bras, cultiver le repli et faire assaut de « pragmatisme » ? C’est le plus sûr moyen de se condamner à plus ou moins long terme.Pour ces derniers, cela crée de l’emploi pour des ingénieurs et des techniciens.Les calendriers d’émission de titres publics ont de grandes chances d’être particulièrement chargés en 2009, et il serait malvenu que des Etats membres de l’Union monétaire soient mis en difficulté de refinancement pour de “mauvaises” raisons. Vous avez d’ailleurs pris soin de créer une distinction claire entre le bon élève – celui qui travaille même lorsque sa qualification n’a rien à voir avec le poste – et l’outsider-marginal qui doit pointer à Pôle Emploi tous les mois pour percevoir son maigre pécule.L’initiative de lancer un tel débat ne peut, sur le principe, qu’être salué, au moment où les entreprises françaises ont besoin d’un climat fiscal propice à leur croissance et à leur compétitivité.Les économies sur les coûts de main-d’œuvre font plus que compenser les autres coûts additionnels liés au fait de faire des affaires dans un environnement africain, comme l’insuffisance des infrastructures et la bureaucratie.

Advertisements