L’Europe n’a toujours pas résolu sa crise bancaire

Toujours une occasion de faire un point étape sur l’avancée des femmes dans le monde du travail. Premier point : la France a connu une des périodes les plus prospères de son histoire entre 1871 et 1914, période où elle avait un des régimes parlementaires les plus instables du monde.Mais, il faut aussi donner vraiment la priorité aux secteurs agricole et alimentaire, qui le méritent autant que les politiques industrielles de la France et de la Bretagne.En période de restructuration, le processus tourne rapidement à la guerre sociale.Je vous confierais que j’ai un bon ami pour guide  :  Antonio Fiori  qui préférait les esprits véridiques.Sur ce point, l’Allemagne est plus centralisée que la France.Ainsi plus question de prendre le risque (ou le temps) de partir le nez au vent chercher un petit restaurant de quartier.Cependant, l’arbitrage peut engendrer des coûts assez élevés qu’il faudra mesurer.Les véritables scientifiques utilisent le qualificatif de “science” pour se distinguer de leurs cousins bien moins recommandables.De plus, on continue d’opposer les hôpitaux publics et privés, alors que la vraie question est celle de la contribution des uns ou des autres au niveau de santé publique : pour la formation, la recherche et les cas complexes, le public sera difficile à battre, et il doit être rémunéré correctement.Imaginons que le chocolat au lait est définitivement remplacé sur tous les marchés par du chocolat au lait aux amandes qui est plus cher.Suite à cette conférence également, le Canada s’est retiré du protocole de Kyoto.Patrie des droits de l’Homme et du Code civil, notre pays semble pourtant avoir oublié que la puissance ne se mesure pas seulement à l’aune de considérations politiques et économiques.