Lever les barrières au développement de l’industrie – Le potentiel de développement est donc considérable.

Toutefois, l’utilisation future de ce logiciel par les contribuables apparaît délicate et ce pour deux raisons principales.De nouveaux canaux d’interaction avec les clients s’ouvrent aujourd’hui.Seules les solutions doivent désormais tous nous mobiliser : entrepreneurs, élus, citoyens, associations, syndicats…Ils ont déjà tenté d’ériger des défenses contre les effets potentiellement déstabilisateurs de la politique monétaire des pays avancés en accumulant des réserves de change et en établissant des contrôles de capitaux.Elle les prive en effet d’un véritable droit de veto personnel sur les choix présidentiels.Les ministres européens des finances viennent de conclure,un accord pour la mise en place de l’union bancaire, présentée comme une « relance de l’Europe » et un « saut décisif pour sauver l’euro ».C’est possible car, grâce à nos efforts, nous dépasserons très largement les objectifs de baisse de GES de l’époque.Tout d’abord, le ‘Crédit Impôt pour la Compétitivité et Emploi’, opérationnel en 2014, vise à réduire le coût du travail, en jouant sur les charges sociales.Les économies sur les coûts de main-d’œuvre font plus que compenser les autres coûts additionnels liés au fait de faire des affaires dans un environnement africain, comme l’insuffisance des infrastructures et la bureaucratie.Habitués à utiliser nos facultés intellectuelles pour pallier aux défaillances, nous omettons de considérer les qualités et les ressources des individus et des systèmes.En quoi, par exemple, le Livre Blanc va faire progresser la réflexion sur le développement d’une Europe de la défense, en quoi le Livre Blanc propose des solutions pour une consolidation de l’industrie européenne d’aéronautique et de défense, condition « sine qua non » de la pérennité d’une Europe de la défense indépendante et souveraine ?Pour simplifier encore un peu plus, l’économiste Arnaud de Lummen avait proposé dés 1997 un prélèvement “à la source sur tous les revenus, quelle que soit leur nature”.Quand les partenaires sociaux d’une branche recourent à ces clauses de désignation, le désigné est presque toujours… une institution de prévoyance.Nous pouvons souffler, nous y serons !Pour les financer, il faut, bien entendu, mettre en cause la loi Tepa, que ce soit pour le bouclier fiscal ou pour l’exonération des heures supplémentaires.

Advertisements