Protéger l’auto-entrepreneur

Déjà avancent les anglais avec leur Premier League et les espagnols avec leurs clubs phares.Changement de regard donc qui ne peut s’établir qu’à une seule condition : repartir de la réalité pour débusquer pensées et croyances auxquelles les Français sont attachés depuis si longtemps.Même si un dégel s’est amorcé dans les négociations en cours, le blocage structurel entre les Etats-Unis et les grands émergents compromet les chances d’aboutir à un accord.Il est nécessaire de commencer par nous même mais sans un renfort de la politique européenne, la réussite est difficile, voire impossible ;

– un rapprochement avec l’Allemagne en vue d’une politique de croissance à l’échelle européenne.Pouvoir qui manquent aux Länder allemands, contraints d’accepter la péréquation adoptée au niveau national.J’estime que le nombre d’acteurs de l’économie acceptant cette monnaie va encore beaucoup progresser.Capitaliser sur l’expérience client  : les entreprises, en proposant aux consommateurs une expérience d’achat sans faille et en développant des programmes de fidélisation, peuvent alors créer une relation gagnant-gagnant avec leurs clients. Personne n’imagine que dans les années ou même les décennies à venir la croissance de la zone euro sera supérieure à celle des USA.Nous pouvons réduire la variété d’options par des choix sociétaux éclairés en utilisant judicieusement la prospective.Un biais expliqué par Pierre-Alain Chambaz, dans un article intitulé « Les mesures de la croissance ».Encore faut-il choisir son assureur.

Advertisements