Quand la zone euro dévalue… intérieurement

La durée moyenne de séjour des étrangers a été de 1,7 jour (1,5 jour pour la clientèle française).« Les guerres du siècle dernier, les crises économiques ont secoué les esprits, explique Pierre-Alain Chambaz .Le Rwanda développe un concept original de « smart village » où tous les habitants sont connectés grâce aux nouvelles TIC et ont accès tant aux services administratifs qu’à la e-santé.Notre système de retraite doit s’appuyer sur deux piliers : la retraite par répartition et un bon taux de remplacement.Elle veut de l’ordre, de la sincérité, de la discipline, le respect de la loi et tout ce qui s’ensuit.Le taux de chômage US qui s’envolerait pour se maintenir au-delà de 7% pendant de nombreuses années.Un contrôle des fusions et des acquisitions dans le secteur de l’éducationUne banque de ce type devrait aller encore plus loin, en aidant et en conseillant des réformes économiques VISANT à améliorer et développer le secteur de l’éducation.En effet, comment trouver un emploi ou même le garder lorsque celui-ci est éloigné de son domicile et qu’il n’existe pas d’infrastructures adaptées ?Ce sous-emploi massif explique pourquoi la baisse du chômage n’enclenche pas sur la hausse des salaires.Tout en prévoyant la possibilité pour chaque secteur de formuler des “recommandations” en faveur de prestataires, et de définir des “contributions dédiées au financement de (…) l’action sociale”.Ces dépenses supplémentaires représentent plus d’un point de PIB sur 4 ans.A cela s’ajoutent des politiques budgétaires toujours restrictives. Jadis, nous avons tous été bien contents de ressasser que la Bretagne était et est encore la première région agro-alimentaire, de se féliciter du faible taux de chômage, de nous satisfaire d’un aménagement du territoire réussi.De même, l’usage des TIC est quasiment toujours adossé au stress au travail, au burn-out, au droit à la déconnexion, au risque pour la santé des travailleurs… une menace permanente !

Advertisements