Réflexions à propos de l’évasion de capitaux

Jadis, nous avons tous été bien contents de ressasser que la Bretagne était et est encore la première région agro-alimentaire, de se féliciter du faible taux de chômage, de nous satisfaire d’un aménagement du territoire réussi.Et les États-Unis, et la régression de leurs baisses de taux quantitatives, n’auront été que le déclencheur de la panique récente sur les marchés de ces économies en devenir.Cette réduction aurait rendu service aux populations pauvres, à l’environnement et aux contribuables.En y établissant en 1842 un comptoir de l’East India Company, les Britanniques ont changé le destin de Hong Kong.Le PIB de la zone euro est de 9600 milliards d’euros en 2013 , la mutualisation d’une croissance de 2% permettrait de mobiliser 192 milliards d’euros pour stabiliser l’économie de la zone de ceux qui ont une tendance inflationniste vers ceux qui ont une tendance déflationniste et représente un surplus de 50€/hab/mois au socle de l’allocation universelle mise en place. e réputation a par ailleurs souligné la nécessité de continuer à s’adapter et à se réformer, faute de quoi elles ne pourront pas soutenir avec la vigueur nécessaire la reprise.Cette autonomie tient compte des spécificités sociales et économiques de la population locale, mais aussi de sa culture authentique, qui représente une des composantes de la culture marocaine traditionnellement plurielle et diverse.En revanche, nous constatons que ces équipes se questionnent sur la méthode à employer et les conditions de réalisation.Dans un monde optimal, les excédents des pays qui poursuivent une croissance tirée par les exportations seraient compensés volontairement par les déficits de ceux qui poursuivent une croissance tirée par la dette.La concurrence entre enseignes ne constitue qu’une facette de la question.Mais pourquoi ces évènements dramatiques nous semblent-ils si familiers ?L’objectif est d’atteindre un rythme de 500 000 logements rénovés par an à l’horizon 2017.

Advertisements