Réglementation bancaire : danger pour le cinéma “made in France”

Lorsque cela s’est également avéré inefficace pour promouvoir la concurrence, parce que les pays utilisaient leurs règles nationales pour bloquer les nouveaux entrants, l’accent a été mis sur une harmonisation maximale, au moyen de directives décrivant exactement comment les règles locales doivent être appliquées dans toute l’UE. Et ce, pour deux raisons. D’abord, les États-Unis et l’Europe, affaiblis, ne pourront pas assumer le leadership qui a permis depuis la Seconde Guerre mondiale de développer le multilatéralisme. Rien qu’aux États-Unis, en 2013, environ 100.80% des dépenses de l’assurance vieillesse sont liées au travail et doivent logiquement être financées par les cotisations, mais 20% sont des dépenses de solidarité (minimum contributif, avantages conjugaux et familiaux.Depuis mai, Victor Sossou s’active à ce nouveau concept.Mais, pour ceux qui suivent l’évolution des TIC depuis un moment il est clair qu’il s’agit d’une sorte de retour en arrière vers l’époque des « Main Frames », des ordinateurs peu nombreux et ultra puissants.La « clause de paix » s’appliquera principalement et quasi exclusivement aux dispositifs existants en Inde.S’il navigue sur un smartphone, il est d’ores et déjà possible, à partir des données de géolocalisation, d’indiquer à ce prospect client qu’il est à 300 mètres d’un concessionnaire, prêt à lui faire découvrir le modèle en question et à le conseiller.Dans le même temps, ces dernières devraient payer la moitié en impôts sur les sociétés à l’État, soit environ 54 milliards d’euros.Autant dire que cette Allemagne-là ne s’embarquera pas non plus dans une voie protectionniste ou dans des croisades de principes contre les États-Unis, la Chine ou la Russie. Certes des signes d’assouplissement sont apparus à Bruxelles : délai supplémentaire accordé à la France, mise en garde à l’Allemagne sur ses excédents abusifs.Ce déficit soulève des préoccupations persistantes quant à la viabilité du système ; ainsi des observateurs (essentiellement hors des USA) prédisent depuis longtemps son effondrement prochain.

Advertisements