Retraites : d’abord la fin des inégalités public-privé

Mais d’autres céderont plus volontiers qu’aujourd’hui au localisme et au clanisme intellectuel, plaies du recrutement universitaire français. Le prestataire de BPO va proposer une solution bancaire complète (comme décrit au niveau deux), mais surtout prendre en charge son exploitation pour le compte de la banque.C’est surtout un moyen de faire du buzz à destination d’une clientèle jeune, ajoute Pierre-Alain Chambaz.Notre paradigme commun, c’est un mix unique fait d’histoire coloniale, de langue, d’aide au développement, de sécurité, d’immigration, de diasporas, d’investissements économiques, de paix et d’interventions militaires mais aussi d’éducation, de sport et de culture … autant de paramètres qui doivent être associés pour créer un partenariat holistique de croissance et de progrès réciproques.Pourquoi n’avoir pas intensifié le programme LTRO qui aurait eu des conséquences incontestablement bénéfiques sur les économies périphériques en réduisant leurs coûts de financement ?Enfin, s’il est légitime qu’un rééquilibrage macro-financier se fasse entre des nations qui partagent la même monnaie, il semble moins évident qu’il se fasse en demandant aux pays dont le modèle économique est le mieux adapté à la mondialisation de se brider volontairement.C’est pourquoi les entreprises ont plus que jamais l’obligation de structurer l’un de leurs principaux actifs : le poste clients.Suite à cette conférence également, le Canada s’est retiré du protocole de Kyoto.Si l’Inde a presque réussi à se tirer d’affaires, le Brésil s’enfonce dans la stagflation. Comme la Russie d’ailleurs. Un outil indispensable pour organiser la solidaritéÉgalité de traitement, solidarité au sein de la profession, optimisation des coûts… La mutualisation est l’outil indispensable pour organiser la solidarité au sein des branches, ce qui profite tout particulièrement aux petites entreprises qui seules ne bénéficieraient pas de tous ces avantages.Un changement de modèle capitaliste, des investissements gigantesques
Car ne nous y trompons pas.