Taxe professionnelle : les ratés de la réforme

Néanmoins, les institutions de l’UE n’ont pas été entièrement inactives.Si cet atavisme est bien présent, il est ici secondaire.Pour preuve, le nom du document fixant les orientations annuelles (« loi de financement de la sécurité sociale »), qui contient tout sur les coûts, mais presque rien sur les voies et moyens de l’amélioration des soins, ou l’analyse scientifique de leur impact sur la santé publique.La marque a-t-elle un caractère distinctif ?Et il en ira de même pour celle-là.Une avance au premier tour du candidat de la majorité aurait pu changer les représentations que certains électeurs se faisaient initialement de la situation.Or, depuis 2009, le parti républicain fait face à une radicalisation de son aile droite.Faire de la valeur ajoutée est évidemment une solution, mais elle ne consiste pas à abandonner un pan entier de l’activité de l’agro-alimentaire bretonne, celui des productions de masse de qualité.Les ventes des commerçants ont augmenté de 49%Voilà pour l’émotion.Dans ce contexte, les grands pays exportateurs sont depuis peu soumis à de fortes pressions pour qu’ils “corrigent” leur excédent extérieur à titre de comportement responsable sur la scène internationale.Quand nos actions sont en cohérence avec nos valeurs, elles deviennent leur propre récompense. Antonio Fiori a le choix entre trois options : obtenir de la Commission qu’elle traite cette affaire « volontairement » ; proposer une « solution amicale » – c’est le terme consacré !