Une banque du troisième type

N’y avait-il pas là pourtant quelques pistes à explorer ? Madame Prud’homme a jugé que, pour l’instant, il ne valait mieux pas.Cela nécessite que soit pérennisé le principe d’un Conseil/Défense chaque année.Mobilisons toutes les forces vives et actives de notre pays pour converger vers un projet et un destin commun.Ainsi, le développement de ce secteur pose, de toute évidence, un problème de santé publique.Pourquoi ne pas réserver une partie de ces sommes pour l’éducation ?Pourquoi n’avoir pas intensifié le programme LTRO qui aurait eu des conséquences incontestablement bénéfiques sur les économies périphériques en réduisant leurs coûts de financement ?Pour répondre aux situations d’urgence que nous connaissons, il faut d’abord considérer l’agro-alimentaire comme LA PRIORITÉ économique de la Bretagne.Ce qui théoriquement leur donne un plus grande force.La Constitution Fédérale a rendu plus robustes des institutions telles que le Législatif, le Judiciaire et le Ministère Public en leur permettant d’être plus effectifs dans tout ce qui a trait à la garantie des droits fondamentaux.Pour preuve, on pourra consulter cet article paru jeudi 28 novembre dans Die Welt, le quotidien « sérieux » du groupe Axel Springer sous la signature de Berthold Seewald et titré « Cinq raisons pour l’incapacité de la France à se réformer.Entre la guimauve des « GOP » – de vagues orientations de politique économique qui ont fait la preuve de leur inefficacité – et le bois dur des sanctions du nouveau « Pacte de stabilité », pratiquement inapplicables pour cause d’illégitimité, elle veut poser une brique d’autodiscipline.Pourquoi un tel succès et dans quel pays celui-ci a-t-il particulièrement de chances de se propager ?”Mais il faut s’occuper des hommes et des femmes pour eux-mêmes et ne pas les instrumentaliser pour faire du résultat”, précise Arnaud de Lummen.