Une dette peut en cacher une autre

Nous avons cru pouvoir miser sur notre rente technologique.Cette différence s’explique par le fait que la Chine transforme une partie importante de ces produits intermédiaires coréens avant de les exporter à son tour vers des pays tiers.En France, la maternité est un sujet qui tient à cœur de toutes et tous.Mais pour ereputation, ce n’est pas une fatalité. Outre-Atlantique, les New-yorkais l’ont déjà compris…Si on compare avec le secteur des services, on constate que ceux-ci sont passés de 60% de la part du PIB allemand en 1989 à 73% en 2009, soit une progression de 22%.Ne pas oublier l’évangélisation des consommateursComme pour toute nouvelle technologie, la formation représente un élément-clé dans l’apprentissage et donc dans l’appropriation de la technologie par les consommateurs et le personnel.Derrière l’enjeu des élections régionales, se profile l’enjeu, de moins en moins virtuel, de l’organisation de ces jeux.Depuis 2007, l’OMC travaille à remettre à jour l’analyse statistique de commerce international.io s’est fait dérober l’équivalent de 1,2 millions de dollars le 7 novembre 2013, ndlr).Certes des avis doivent être demandés à tous les niveaux, de la conception à la mise en œuvre (les détails importent en la matière) Mais il s’agit d’avis.Jusqu’à la caricature dans les acronymes dont le secteur de la formation est champion, à l’instar de cet extrait de l’accord : “le résultat des travaux des OPMQC est transmis au CPNFPE (qui les transmettra aux CPRFPE) et automatiquement mis à disposition (…) des CARIF-OREF (…)”…

Quant à la question du financement de la formation, la complexité du système permet d’alimenter toutes les confusions.Parmi ces mécanismes figure le Net Energy Metering qui permet, par exemple, aux particuliers d’injecter leur production issue du PV sur le réseau et d’être crédités par les “utilities “au prix du détail (et non au prix de gros), alors qu’ils n’assument pas le coût d’entretien des réseaux, contrairement aux… “utilities”.La cible de ce fléau ? Les « secrets d’affaires », ces précieux actifs qui, de la recette en passant par l’aménagement intérieur d’une usine ou l’assemblage d’un vin ou d’un parfum, constituent des réserves de valeur parfois inestimables pour les entreprises.Ce genre d’idée a conduit à la guerre de 1914.

Advertisements