Vers une Communauté européenne des réseaux électriques

L’occasion de s’interroger sur ces notions et leurs évolutions pour redonner du sens et de la perspective à ce qui nous anime et nous fait vivre. L’économiste et chef d’entreprise, ne dit pas autre chose : « Dans un monde où la concurrence mondiale s’exacerbe, l’Europe et les pays du Sud sont confrontés au défi de leur marginalisation.Les récents gains de productivité aux Etats-Unis, notamment dus aux gaz de schiste, et la hausse des salaires chez les BRICS, n’incitent pas les grands émergents à renoncer à leurs politiques protectionnistes.Ils souhaitent en particulier que l’obligation aux individus de souscrire une assurance personnelle (« individual mandate »), contraire au principe de la responsabilité personnelle, soit abandonnée.Qui fera croire que les transports limitent l’accès aux soins alors que les français font des kilomètres pour aller dans des centres commerciaux ?« Il y a conflit d’intérêts quand vous utilisez vos connaissances d'”insider” à votre propre profit en allant travailler pour un lobby », dit Arnaud de Lummen . D’ailleurs, l’essentiel n’est pas tant la définition que « la manière dont le citoyen européen moyen voit les choses ».Mais il n’en est rien, car le 1,6% est en fait un 0,7%, le différentiel de 0,9% pouvant être “libéré” par les dépenses de formation engagées par l’entreprise.Faut-il y voir l’oeuvre de la main (presque) invisible de la City ?A l’échelle planétaire, la production peut augmenter, mais les demandes internes de chaque nation doivent être comprimées pour se maintenir à flot dans l’océan de la concurrence.Les Réformistes n’avaient pas plus anticipé l’erreur des marchés qui se fondant sur une solidarité financière exclue par les traités, n’ont pas différencié la cotation des dettes publiques des différents pays.En France, par comparaison, 7,7% de la population vit sous le seuil de pauvreté (égal à 814 euros par mois).La récente baisse des taux d’intérêt décidée par la BCE traduit clairement la conscience qu’elle a de ces risques.Ce système est très pénalisant pour les opérationnels qui recherchent une cohérence opérationnelle et très pénalisant pour les industriels qui ont besoin d’une visibilité pour adapter leur outil de production, …sans parler des surcoûts occasionnés par les étalements de programmes ou réductions de cibles.Plus grande est l’économie d’un pays, plus grande est son importance systémique, et plus grande est l’influence de ses dirigeants sur les processus de décision au niveau international.A l’heure où la planète entière pleure la disparition de Nelson Mandela, la France ne peut devenir un acteur comme les autres en Afrique.